Défaits à Montfort, il y a une semaine, les Brestois avaient à cœur de se racheter à domicile face à un adversaire invaincu jusque-là. Mission accomplie !

N3M : Brest MB – CS Bayeux : 87-64

Le combat annoncé avait d’ailleurs lieu dans la raquette où Valentin Amice (20 points) imposait sa loi aux intérieurs normands sans, toutefois, que Brest ne prenne le large : 20-17, 10e. Pire, les visiteurs prenaient même les devants quelques minutes (24-25 puis 27-30, 16e) sur deux bonus de Lacoutey. « On n’a pas su alors creuser l’écart », regrettait le coach de Bayeux, Gilles Bailluet, après la partie tandis que ses troupes encaissaient un cinglant 12-0 pour laisser BMB virer en tête à la pause : 41-36.

Plus de vingt points d’écart !

Au retour des vestiaires, les coéquipiers de Nicolas Carré embrayaient la surmultipliée sous l’impulsion du tandem Amice-Le Rolland inarrêtable. Curieusement, Bayeux s’effondrait alors totalement et Brest-Métropole pouvait déployer une pertinente alternance de contre-attaques et de jeu placé fructueux. « On a produit un match complet auquel tout le monde a participé » se félicitait le coach local, Julien Floch, qui pouvait se délecter du dernier quart-temps, à sens unique, de ses joueurs à l’image d’un excellent Jérémie Leroy. « Les jeunes ont pris une part importante à ce succès », constatait encore l’entraîneur brestois qui n’imaginait probablement voir son équipe doubler le cap des vingt points d’écart (73-53, 35e) avant de finir en trombes portée par un Romain Jeddari aérien et un Nicolas Carré distributeur de caviars.

La fiche technique

Brest – Bayeux : 87-64 (20-17, 21-19, 18-11, 28-17). Arbitrage de Yoann Pellarin et Fabien Nicolas.
BREST : Leroy 12, Caro 6, Jeddari 11, Cornilleau 3, Landu-Bongo 13, Carré 2, Remondière 8, Le Rolland 11, Gwane-Engoué 2, Amice 20
BAYEUX : Benladdi 5, Lacoutey 15, Léger 6, Andreu 17, Le Rouxel 8, Crenel, Siminiga 4, Fraihat, Jovanovic 5, Lagueste 4